Voie de la Terre-Pure

EN CONSTRUCTION
La Voie de la Terre Pure du Bouddha Amitabha dans le Chan
 
La voie de la Terre Pure est elle aussi une voie de la dévotion… et bien plus!
Les préceptes, les voeux et la dévotion sont la base de cette voie.  La confiance dans les voeux d’Amitabha est également essentielle. Il fit le voeux, entre autres, d’accueillir tout les êtres dans sa Terre Pure de l’Ouest afin qu’ils puissent s’y libérer par la pratique et y vivre une dernière vie, celle de l’atteinte du Nirvana, la cessation de la souffrance physique et mentale.

La signification du Bouddha Amitabha et de sa Terre Pure dans le Chan

Dans notre école, le Bouddha Amitabha est compris comme étant notre propre « Esprit », notre « Nature Originelle ». Etre en unité avec le Bouddha Amitabha à travers la récitation du nom ou la visualisation c’est donc être en unité avec notre propre « Nature de bouddha », notre « Esprit non-souillé »… 
« En celui qui « s’abandonne à la récitation et celui qui écoute l’hymne avec concentration
résident l’Esprit unifié avec le Bouddha Amitabha ».

La confiance dans ses voeux est également la confiance dans notre propre « Nature de Bouddha ». En se rappelant que nous sommes tous interconnecter et impermanent, tous les êtres réalisent qu’ils partagent la même Nature inconditionnée.

La Terre pure du Bouddha est vue dans notre école comme étant la Terre de l’Esprit « purifiée », débarrassée de ses souillures. En un mot un « Esprit Pur ». 
Moments après moments, notre environnement peut-être une Terre Pure ou un Enfer. Il en est de même de notre Esprit parce que c’est a notre « esprit souillé par l’ignorance » que revient la faute de nous retrouver au paradis ou en enfer d’un instant sur l’autre. Lui qui est à l’origine des karmas, actions prises, dans les rondes de la cause et de l’effet.

Le fruit de la pratique de la Terre Pure est la « Concentration de l’Esprit en un point »  – l’Unification de l’Esprit, d’un « Esprit Pur » donc, au travers de la récitation du nom et de la visualisation de la Terre Pure du Bouddha Amitabha.

 

Qu’est ce que la Terre Pure?

Le mahavaipula-mahasmaninata Sutra nous dit: « Le monde du désir, de la forme et du sans_formes n’existe que dans l’Esprit.

Pourquoi? Parce que l’Esprit est habité, parfois souillé, par nos pensées. C’est notre Esprit qui voit le Bouddha, qui devient le Bouddha. Notre Esprit est le Bouddha, le parfait Tathagata ».

Et c’est à nous que revient de renaître à notre « Esprit qui ne connait ni souillure, ni non-souillure », à la Claire Lumière de la Nature de Bouddha, à l’ « Espace qui englobe toutes les Terres Pures ».

– La récitation du nom du Bouddha Amitabha, un véhicule simple pour des pratiques multiples:
– La plus commune, calmer l’esprit afin de diminuer les pensées et de favoriser un esprit propice à la pratique
– Se concentrer, par la concentration constante, sur la récitation du nom du Bouddha jusqu’à ne plus nourrir qu’une seule pensée. Dans cette pensée unique, lacher-prise et pratiquer le Samadhi. Ainsi, en retournant l’attention vers la racine de l’Esprit, le pratiquant peut faire briller la « Terre de l’Esprit » et percevoir ainsi toutes les choses qui passent par nos consciences sensorielles comme étant les manifestations de la Terre Pure.

– La récitation du nom du Bouddha peut également être support au HuaTou (« koan racine » ou tête de mot) « Qui est-ce qui récite le nom du Bouddha? », la forme principale de HuaTou dans notre tradition.

Rappelons que quelques soient les intentions qui sous-tendent la pratique, celles-ci doivent être dirigée vers le bien de tous les êtres. Cette voie commence par l’humilité et la sincérité dans les rapports au monde et la confiance dans les voeux du Bouddha Amitabha, qui réside fermement en tous nos Esprits.

« Amitabha est notre Vrai Nature, La Terre Pure notre Vrai Esprit »

La visualisation du Bouddha et de sa Terre Pure et la récitation du nom d’Amitabha, de GuanYin/Kannon (Avalokiteshvara) et de Vajrapani (Mahasthamaprapta).

Dans notre sangha, nous pratiquons les visualisations (sadhanas) tels que transmises par le Vénérable maitre Chien Mihn Chen (Adi Bouddha Mandala Lineage), avec les aimables conseils et encouragements du Vénérable maitre Yutang Lin (Vajra Guru Ewam Detong). Nous partageons ses pratiques une fois par mois, celles-ci sont des pratiques ésotériques du bouddhisme Mahayana, elles ne nécessite donc pas d’initiations spécifique et peuvent être pratiquées par tous.

La Terre Pure ici-même: Bouddhisme engagé

AMITUOFO !
AMITUOFO !
AMITUOFO !
Publicités