Dharma Winds Zen Hermitage (DWZS/OZHY)

Welcome to the Website of « DHARMA WINDS ZEN HERMITAGE »
Bienvenue sur le site de
l’ « Ermitage Vents du Dharma »

Fǎ Fēng Sēng jiā 法風 僧伽

Notre ermitage est « l’ermitage Mère » de la DHARMA WINDS ZEN SANGHA/ORDRE ZEN DE HSU YUN (DWZS/OZHY), regroupant les ermitages francophones du Zen Buddhist Order of HsuYun. Pour les activités récentes de notre ermitage, rendez-vous sur le site de DWZS/OZHY

Notre petite communauté se réunit, en toute simplicité, pour pratiquer la contemplation bouddhique dans la tradition du Chan/Zen, en compagnie du moine Yao Xin Shakya, disciple de Ming Zhen Shakya .

Notre ermitage est une sangha de « l’ORDRE BOUDDHISTE DE HSU-YUN » ou « ZEN BUDDHIST ORDER OF HSU-YUN ». Selon la tradition de cet ordre, nous partageons la pratique dans l’esprit de la tradition Chan « du Sud » (Mahayana), selon les enseignements du Sixième et dernier Patriarche de l’école Chan/Zen, Huineng. Nous sommes particulièrement proche de la tradition  de Yun-Men, transmise par le Vénérable Fo-Yuan Shakya à la Vénérable Ming Zhen Shakya. (zatma.org)

———————–

Notre ermitage à la joie d’être un « Chapter House » (une communauté) de « l’ORDRE DES BOUDDHISTES ENGAGES » ou « ORDER OF ENGAGED BUDDHISTS » pour la Belgique. L’ordre est une communauté monastique Zen et Chan, regroupant diverses lignées dans une optique non-sectaire, en particulier les lignées Chan de Linji et Zen Soto.

————————

Toute personne est invitée à participer, il n’est pas nécessaire d’être bouddhiste ou d’être affilié à la communauté. Nous encourageons les échanges d’expériences entre les Sanghas, sentez vous donc libre d’aller et de venir, tous sont invités à partager la pratique avec nous, le temps qu’ils le désirent.

Les pratiques de notre ermitage sont basées sur les enseignements de Shakyamuni Buddha, le Bouddha historique, de tous les patriarches jusqu’a Bodhidharma, le premier patriarche chinois. Ainsi que sur les enseignements de ses successeurs jusqu’aux enseignements du 6ème patriarches Huineng, qui sont pour nous particulièrement importants.

Nous avons reçus, et pratiquons  particulièrement, les enseignements de Huangpo et Hanshan tels que transmis par le Vénérable Hsu Yun au Vénérable Fo Yuan Shakya et apprécions ceux du Vénérable Eihei Dogen tels que transmis par Kodo Sawaki. Ils mettent parfaitement  en lumière les enseignements cristallins du 6ème patriarche, Huineng, qui expriment avec une grande clarté la pratique que nous laissa l’honoré Shakyamuni Bouddha.

Notre pratique est basée sur la moralité, la pratique de l’assise bouddhique et sur l’étude des Sutras et Shastras du canon Mahayana,  ces trois éléments (sila – samadhi – prajna) sont véritable colonne vertébrale de notre pratique et de notre étude.

Notre communauté fait partie de l’ « Ordre Bouddhiste Chan/Zen de Hsu Yun »   ( ZBOHY ou OHY – zatma.org), ordre « semi-monastique », « séculier » ou encore « réformé », co-fondé le 8 novembre 1997 par le Vénérable Ji Dyn Shakya et la Vénérable Ming Zhen Shakya (également fondatrice de la « NanHua Buddhist Society »). C’est afin de partager les pratiques du Bouddhisme Chan/Zen, (dans la lignée de Huineng, Linji, Hanshan et du Vénérable HsuYun), au plus grand nombre sans considérations de sexes, d’argent, de classes sociales ou d’expériences dans la pratique que l’ordre fut créer (zatma.org).
Notre but est de préserver et de partager les enseignements et  la pratique des patriarches Huineng, Huangpo, Linji, Hanshan et ceux du Vénérable Hsu Yun. Nous respectons et choyons particulièrement notre lignée et notre pratique, et sommes également pour la rencontre et le dialogue entre toutes les écoles Chan et Zen.
Veuillez noter que, comme dans beaucoup de familles, notre ordre (ZBOHY) à connu en 2003 une séparation. 

Dans notre Sangha, nous nous sentons proches de tous nos frères de l’Ordre Bouddhiste Chan/Zen de Hsu-Yun (ZBOHY), quelle que soit la branche de l’ordre à laquelle ils appartiennent. Tous sont les « descendants » du Vénérable Ji Dyn Shakya, dont les deux ordres comptent des disciples directs.

Cependant, bien que nous apprécions sincèrement le travail, et les enseignements de l’autre branche de l’ordre de HsuYun (ZBOHY- hsuyun.org ). Nous n’avons aucun liens avec cet autre ordre du même nom.

Nous sommes la communauté belge de l’Ordre Bouddhiste Chan/Zen de Hsu Yun (zatma.org), et de nul autre.

« Puissions nous transcender nos nuances, Semblables à deux fleurs sauvages nées d’une même graine, Faire fleurir cette graine dans nos terres de l’Ouest, Et connaître la Terre de la Félicité ultime ici-même. »

Maître Hsu-Yun évitait les distinctions basées uniquement sur les écoles. Lui qui étudia et remis sur pieds non seulement l’école Chan, mais aussi une partie de l’école de la Terre Pure, il pratiqua tant le Bouddhisme Tientai que le Bouddhisme ésotérique, qu’il étudia sans sectarisme.

Lui qui voyagea vers l’Inde, et reçut la certification de plusieurs maîtres, de la Chine à la Birmanie en passant par le Tibet, était bien loin de la cage mentale du sectarisme; tout en respectant chaque tradition comme une perle transmise par le Bouddha Shakyamuni.

C’est dans cet ordre bouddhiste, ZBOHY (zatma.org), que Yao Xin Shakya, OHY (à gauche) a reçu, de la Vénérable Ming Zhen Shakya, l’ordination de moine (prêtre) et l’autorisation de partager les pratiques dans la lignée de la tradition Chan de l’école du Sud (Mahayana), selon les enseignements du Sixième et dernier Patriarche de l’école Chan/Zen, Huineng.
Yao Xin Shakya, OHY à également le plaisir d’assumer la charge de Vice-Abbé de l’Ordre Bouddhiste Zen de Hsu Yun, OHY, ZBOHY-zatma.org.

Nous sommes particulièrement proche de l’enseignement de la tradition de Yun-Men, transmise par le Vénérable Fo-Yuan Shakya à la Vénérable Ming Zhen Shakya (ci-dessus en compagnie du Vénérable Jy Din Shakya), maitre de Yao Xin. La Vénérable nonne Ming Zhen Shakya, fut disciple de feu Vénérable Wei Yin Shakya (ancien abbé de Nan Hua Si, temple du 6ème Patriarche, ci-dessous) puis de Fo Yuan Shakya, ci-dessous à droite (abbé et 14ème Patriarche de la lignée de bouddhiste Chan de Yun Men).

(Un court article sur le Temple de YunMen – en anglais)

C’est le Vénérable Hsu-Yun qui décréta la réinstauration de l’école de « Yun Men » et qui nomma son disciple de longue date, le Vénérable Fo Yuan Shakya à la tête de l’école réinstallée, ( le Vénérable HsuYun fut, fut le 12ème abbé et Patriarche de la lignée de Yunmen, dans laquelle sont nom de moine était YangChe Shakya).

A la même époque, il nomma le Vénérable Hsuan Hua à la tête de l’école Huiyang, restorée par le Vénérable Hsu-yun. Et le Vénérable Wei Yin Shakya à la tête du temple de Nan Hua Si, ancien monastère du 6ème patriarche Huineng.

—————————————————

TOUTES NOS PRATIQUES SONT BASEES SUR LES ENSEIGNEMENTS DES BOUDDHAS.
TOUTES SONT DES METHODE DE REALISATION DES 4 NOBLES VERITES ET DU NOBLE SENTIER OCTUPLE DANS NOTRE QUOTIDIEN.
NOTRE COMMUNAUTE A POUR COLONNE VERTEBRALE:
SILA (la discipline personnelle) – Les préceptes / l’engagement au quotidien
SAMADHI (la pratique de la contemplation et de l’observation) – Zuochan- récitation du nom des Bouddha
PRAJNA (la connaissance directe sans distinction avec la réalité) – Le Kasaya / l’étude / la vieNous donnons une place centrale à la pratique de l’assise bouddhique et à l’étude des textes du bouddhisme Mahayana.

————

Les personnes désirant étudier et recevoir les  refuges et les préceptes dans notre Sangha sont invitées à le demander en toute simplicité.

Ensuite, l’étude des préceptes s’accompagne, en général, de l’étude et de la couture du rakusu (version réduite de la robe de moine, Kasaya – Kesa ou Jianshua, particulièrement préservée au japon). La couture de l’habit du Bouddha (‘rakusu’ ou ‘kasaya’) est d’une grande importance dans notre pratique, il est le corps des préceptes et de la pratique de la Contemplation. C’est également une excellente pratique très adaptée à notre époque.

———–

Notez que les termes « Chan », d’origine chinoise, et « Zen », d’origine japonaise, sont tous les deux la traduction du sanskrit « Dhyana » qui peut se traduire grossièrement par contemplation. De manière générale, nous essayons d’utiliser les termes Chan pour désigner la pratique de l’assise telle qu’on la trouve dans les écoles bouddhistes chinoises, et le terme « Zen » pour désigner leurs contre-partie japonaises. Il est toutefois habituel dans le monde anglo-saxon d’utiliser le mot « Zen » comme un mot valise regroupant toutes les « formes de Zen » (chinoise, japonaise, vietnamienne, coréenne, …). Cette habitude nous influence parfois, ne soyez donc pas étonné de trouver dans nos article les termes Zen pour désigner notre pratique du Chan.

Nous reconnaissons, et sommes attachés, à l’origine commune des écoles bouddhistes « Chan » et « Zen ».
De la même manière nous reconnaissons, et respectons, toutes les écoles et les pratiques qui se réclament aujourd’hui de cette même « source chinoise » (fussent-elles chinoises, japonaises, coréennes, vietnamiennes ou occidentales).
Notre communauté, et notre ordre, se rattache au bouddhisme chinois de tradition Mahayana, et en particulier à l’école Chan. Les pratiques de cette école furent transmises par le Vénérable HsuYun à ses disciples, et nous ont été transmises par la Vénérable Ming Zhen Shakya.
———-

Notez, également, que l’Ordre Bouddhiste de Hsu-Yun est un ordre « semi-monastique », « séculier » ou « réformé ». Ainsi, bien que sa lignée remonte à la Chine, lorsqu’elle s’établit en Occident et que ses maîtres fondèrent l’Ordre de Hsu-Yun avec leurs étudiants occidentaux ; il fut décidé que les moines devaient vivre une vie de « moine dans le monde » et qu’ils pourraient donc travailler et se marier (si ils le désirent).

Sont donc considérés moines, tous les membres ordonnés de l’ordre, qu’ils soient mariés ou non.

Toutefois, le terme de « priest », prêtre en français, à été choisi en anglais dans la plupart des ordres réformés, y compris le notre. Il correspond mieux aux activités des membres de notre ordre, mais reste cependant ambigu en langue française. Les membres ordonnés de notre ordre sont donc appelés moines ou prêtres, selon les préférences locales (Shi ou Shakya en chinois, cad fils de la lignée du Bouddha).

———-
Notre petite communauté, faisant intégralement partie de l’Ordre Bouddhiste de Hsu-Yun (ZBOHY-zatma.org) ,est également affiliée ou proche d’autres communautés bouddhistes:
« Ordre Bouddhiste Chan/Zen de Hsu Yun » ( ZBOHY ou OHY), ordre moderne fondé en 1997 par les fondateurs de la « NanHua Buddhist Society »-Ming Zhen Shakya), et Le Vénérable Ji Dyn Shakya, l’un des dernier disciple du Vénérable Hsu Yun – Nuage Vide. C’est afin de partager les pratiques du Bouddhisme Chan/Zen, dans la ligne de Huineng, Linji et du Vénérable HsuYun, au plus grand nombre sans considérations de sexes, d’argent, de classes sociales ou d’expériences dans la pratique que l’ordre fut créer (zatma.org)

Communautés auxquelles nous sommes affiliés ou membres :

——————–

The Order of Engaged Buddhists is a contemporary Buddhist monastic community who’s foundational teaching platform honors the Mahayana Ch’an and Soto Zen lineage of our founder with an emphasis on academic study and contemplative spiritual practice.

The mission of the Order of Engaged Buddhists is to provide the opportunity within a structured student/teacher & community relationship for those seeking to continue their formal training, or advance their current, or past, experience in living a balanced life between a contemplative practice and social engagement.

——————–

Notre ermitage est affilié à  « Engaged Dharma Insight Group » (EDIG), ordre bouddhiste rassemblant l’enseignements des Vénérables Shi Xi-Ken et Shi Ren Cheng. (Shi Yao Xin, a le plaisir d’être « enseignant-assistant » de EDIG) (http://engageddharma.com)

Cet ordre moderne a été fondé par les Vénérables Shi Xi-Ken et Shi Ren Cheng, tous deux héritier des traditions Chan Linji et Zen Soto.
Le but de cet ordre est le partage de la pratique du « bouddhisme pragmatique et engagé » basé sur les enseignements du Chan/Zen. Cet ordre, rassemblant les transmissions des écoles Chan LinChi et Zen Soto du bouddhisme Mahayana, offre une vision à la foi traditionnelle et très contemporaine de la pratique bouddhique.

——————–

——————–

Notre petite communauté est également affiliés à l’ « Adi Buddha Mandala Dharma Lineage« , tradition légataire des enseignement transmis par le Vénérable yogi « Guru Chien Ming Chen » à son disciple « Guru Ewam Detong – Yogi Yutang Lin ».
Nous pratiquons mensuellement les Sadhanas d’Avalokitesvara et d’Amitabha, ainsi que le rite de purification des 35 Buddhas, qui sont toutes les trois des pratiques Mahayana issue des enseignements de Guru Yogi Chen et Guru Yogi Yutang Lin, et ce avec l’accord et les conseils de Guru Yogi Yutang Lin.
Cette tradition garde vivante la pratique superbe des « 3 véhicules en Un », tel que l’enseignait « Guru Chen », intégrant ainsi à la fois les enseignement Mahayana et les enseignements Vajrayana dans la lignée de Kong Ka Rinpoche (Shakyapa) et Nona Rinpoche (Nyingmapa).

Les personnes qui désireront parcourir le sentier du Vajrayana, qui peut-être très complémentaires des pratiques du Chan et du Mahayana en général, devront cependant prendre refuge auprès de Guru Yutang Lin et de la lignée de l’Adi Buddha Mandala Lineage auparavant. Ce n’est, évidement, pas une obligation et les pratiques issues du Vajrayana ne sont pas le coeur des enseignements que nous partageons. Elles sont une voie à part et complémentaire. (www.originalpurity.org)

Ce n’est bien sur pas une obligation d’être bouddhiste pour nous rejoindre.

Publicités